Soirée des métiers du vin du 6 janvier 2015

« Quatre orateurs ont eu la gentillesse de venir nous expliquer leur métier et leur parcours professionnel.

Tout d’abord, M. COSTREL a expliqué les différents métiers liés à la vigne en suivant le cycle de vie de la plante et en mettant l’accent sur les différents types d’emplois qui s’occupe de la vigne au cours de son cycle de production : surtout des emplois où le savoir-faire est appris sur le terrain,  mais aussi des conseillers extérieurs travaillant soit dans des laboratoires soit dans des chambres d’Agriculture (bien souvent des ingénieurs Agricoles ou Agronomes). D’autres métiers plus techniques comme des pépiniéristes, des machinistes agricoles et leurs laboratoires de recherche offrent également des débouchés non négligeables dans ce secteur.

Dans un deuxième temps M. de BEAUREGARD, œnologue de formation, nous a présenté les métiers liés à l’élaboration du vin, en mettant un accent tout particulier sur l’importance de la dégustation qui est la base de ce métier. En effet, que ce soit dans un chai ou dans un laboratoire, l’œnologue est avant tout un métier de passion, de recherche perpétuelle du meilleur, pour élaborer un produit fini qui ne doit pas décevoir le consommateur (mais à boire avec modération !). Il nous a rappelé son parcours universitaire poursuivi par une formation complémentaire sur la qualité qui lui a permis de travailler dans un centre de recherche appliquée dans une tonnellerie ou de créer une structure indépendante de conseil en œnologie et en qualité.

Puis M. MULLIEZ a abordé l’aspect commercial de ce secteur. Il a rappelé que le marché des vins était un secteur particulier parce qu’il s’agit d’un produit issu de l’agriculture avec tous les aléas de ce type de produit. Il faut aussi distinguer entre la consommation hors foyer (restauration, transport, …) et la consommation au foyer, avec les différents circuits de distribution longs ou courts, l’organisation des marchés avec les syndicats viticoles, les coopératives, Mais aussi la distribution en directe « au château » ou à l’exportation. Dans cet univers, on retrouve plusieurs types de métiers : purement commerciaux, cavistes, négociants, courtiers, les métiers liés au marketing…. Plusieurs filières existent et notamment des filières du type écoles de commerce ou BTS de commerce spécialisés sur le secteur des vins et spiritueux. Il faut parfois compléter ces formations par des formations à la dégustation.

Enfin, Mme de PINS a abordé les métiers qui gravitent autour de ce secteur économique et en particulier l’œnotourisme, un secteur d’activité en plein essor. Cela part de l’idée que pour bien apprécier et connaître un vin, rien de tel que de venir rencontrer dans leurs vignes et dans leurs chais les vignerons et les maitres de chai qui les élaborent, pour partager avec eux la passion du produit fini.

D’autres métiers ont  été évoqués comme les ingénieurs conseils, les ingénieurs du machinisme agricoles, des entreprises de produits œnologiques et phytosanitaires, les métiers de la logistique etc .

Merci à Arnaud Fleury, Président de la Commission « Soirée Métiers » pour ce compte rendu !

Cliquer sur l’image ci-dessous pour accéder aux slides….

Microsoft PowerPoint - Soirée des métiers du vin [Lecture seule]

Soirée Métiers du vin