Messe pour les Familles

Chaque dimanche, hors vacances scolaires, une messe est célébrée à 10h30 à la chapelle Notre-Dame des Grâces de Sainte-Marie Grand Lebrun.

Une fois  par mois environ aux dates rappelées ci-dessous, à la messe des Familles, un partage d’évangile est proposé aux enfants de la maternelle au CM2. Des mamans bénévoles qui se sont retrouvées le mercredi précédent prennent par groupes d’âge les enfants pour une relecture adaptée de la Bible.

8 septembre (messe de rentrée), 6 octobre (journée mondiale de prière Marianiste), 24 novembre (Christ Roi), 15 décembre (3ème dimanche de l’Avent), 16 février (messe des Fondateurs), 15 mars (2e dimanche de Carême), 5 avril (5e dimanche de Carême) et 21 juin -messe de clôture de l’année-.

Si vous souhaitez participer à la préparation ou prendre en charge un groupe, n’hésitez pas à nous contacter ; nous transmettrons à la maman responsable…

BON ANNIVERSAIRE : 200 ans d’éducation marianiste

En présence du Frère Jean-Marie Leclerc, Marianiste, tous les élèves et l’équipe enseignante ont fêté ce bel anniversaire. Après la messe en fin de matinée, Lip Dub suivi d’un flash mob !

Marie,

Ton fils Jésus a reçu de toi la vie d’un petit homme de notre terre, une vie à l’image de la nôtre. Comme toute mère, tu l’as accompagné pour épanouir cette vie en plénitude : de toi et de Joseph, il a appris à se sentir humainement aimé, en sécurité, estimé, encouragé.

De vous deux, il a appris le langage de son village, la joie de la rencontre, le regard d’admiration devant la beauté et la bonté. Il a appris l’humble travail des mains, la reconnaissance pour le travail des autres.

Avec toi et Joseph, ton époux, il a grandi et devenu une personne compétente et responsable dans son village et son pays.

De vous il apprenait l’histoire du Peuple dont il était membre ; de lui, vous receviez la grâce de lire cette histoire avec un amour toujours plus grand et plus attentif à la présence de Dieu son Père au long des évènements et des vies qui l’ont jalonnée.

Marie, Joseph, éducateurs qui avez éveillé votre fils à toutes les richesses d’une vie humaine vous avez reçu de lui jour après jour un cœur plus éveillé et sensible aux merveilles de la vie quotidienne.

Aidez-nous, dans nos tâches d’éducateurs, à donner généreusement à ces jeunes ce qu’il y a de meilleur et de plus enthousiasmant pour leur vie, et à recevoir d’eux humblement et avec reconnaissance la joie d’une vie personnelle toujours plus accomplie dans le bonheur et l’espérance.

Et nous qui en sommes les bénéficiaires, ouvre notre cœur aux appels de notre monde pour que les dons reçus contribuent à le rendre meilleur.       AMEN

 

Fin d’année scolaire

Seigneur,

Nous te rendons grâce pour cette année qui s’achève. Vois combien ont grandi les enfants que tu nous as confiés. Nous savons que c’est grâce à Toi, Toi qui es la source non seulement de la vie mais aussi de l’amour que nous leur portons. Nous te remercions pour les moments de joie, pour tous les instants où nous sommes demeurés unis sous Ton regard pour le bon, le beau et le vrai que tu as fait germer dans le cœur de chacun.

Nous te rendons grâce aussi pour Ta présence au milieu de nous lors des dificultés que nous avons rencontrées cette année. Au cœur de l’épreuve, Tu nous as manifesté ta bienveillante tendresse et ton infinie miséricorde et nous T’en remercions.

Nous te confions ce temps de vacances, afin que chacun trouve le repos dont il a besoin. Nous te confions notre conjoint, fais qu’ensemble nous marchions toujours vers Ta lumière. Nous te confions nos enfants. Nous savons que Tu les aimes d’un amour parfait. Protège-les, afin qu’aucun mal ne les atteigne. Enfin  nous remettons entre tes mains nos futurs projets familiaux, professionnels ou associatifs, qu’ils soient guidés par Ton esprit, pour la gloire de Dieu et le salut de nos âmes.

 

 

Des pamplemousses…beaucoup de pamplemousses commandés cette année encore…

 

A nouveau cette année, toutes les Familles de la maternelle et du Primaire jusqu’au CM1 ont pu acheter des pamplemousses grâce à un bon de commande qui a été remis à chaque enfant.
Du CM2 aux classes prépas, tous les Jeunes se sont mobilisés pour vendre le maximum de pamplemousses au profit de l’ASLAV, association de médecins bordelais qui interviennent au Congo.

L’APEL s’est chargée de la saisie de ces centaines de bons en espérant atteindre le nombre total de l’an dernier, soit 30.000 pamplemousses commandés, livrés et distribués.

Lors de la fête de l’Etablissement, c’est un chèque de 8.808,33€ qui a été remis grâce à vous tous à l’ASLAV !

Quelle générosité

Juste avant l’hiver, il est certes important de vider ses placards mais surtout primordial que tout le monde ait de quoi s’habiller…

C’est dans ce but que l’Apel tient à organiser la collecte dorénavant traditionnelle au profit de Saint-Vincent de Paul.

Vous avez réussi à rendre une seule table insuffisante !

Merci, mille fois merci à vous tous pour votre grande générosité!

 

 

Soirée Conférence Les Chrétiens d’Irak

L’APEL et l’Enseignement Catholique, pour la troisième année consécutive, appellent l’ensemble de leurs acteurs à venir en aide aux chrétiens d’Irak sur le terrain de ce qui constitue leur vocation première : l‘éducation.

En effet, pour les familles réfugiées, l’école représente bien plus que l’apprentissage scolaire. Elle apporte un cadre de vie qui permet aux enfants traumatisés de réapprendre à vivre dans la dignité.

C’est pourquoi nous tenons à vous informer. Nous avons donc convié Valérie GASPARD, en charge du projet ESPOIR IRAK -qui a pour objet de favoriser la scolarisation des enfants en finançant aujourd’hui la reconstruction des écoles dans leur village- afin de vous faire découvrir la réalité des familles chrétiennes d’Irak aujourd‘hui.

Les enfants ne vont pas à l’école toute la journée : certains y vont le matin, d’autres l’après-midi, faute de place pour tout le monde au même moment. Classes de 50 élèves, installées dans des habitations, etc…
Certains n’y vont pas tous les jours compte tenu du coût du transport scolaire.

Les besoins sont donc importants : besoin de construire de nouvelles classes, d’acquérir des livres scolaires et du matériel, de financer les transports….

Les familles chrétiennes d’Irak ont encore et toujours besoin de notre aide pour mobiliser et sensibiliser chacun à leur situation.

Nous comptons sur votre présence !

Remise des Prix aux vendeurs de Pamplemousses

Comme chaque année, en présence de Monsieur Kusnir, l’Apel est heureuse d’offrir et remettre les prix des meilleurs vendeurs de pamplemousses.

Grâce à eux, la Fondation Marianiste est repartie avec un chèque de 7.200 euros auquel s’ajouteront les derniers petits ajustements qui permettront, sans nul doute, d’avoisiner les 8.000 euros !

Cécile Courmont, organisatrice de ce moment convival et gentiment surnommée « Madame pamplemousses » par les Jeunes qui ont à cœur de faire de cette opération une réussite et Marion Szymczak, coordinatrice de l’opération pamplemousses au sein de l’Apel ainsi qu’Isabelle Baudrimont, nouvel administrateur qui découvrait  ce qu’étaient 30.000 fruits en attente de distribution dans une même pièce se sont fait une joie de remettre un chèque cadeau à chaque meilleur vendeur par niveau de classe – du CM2 à la Terminale- puis un chèque pour le meilleur vendeur du collège ou du lycée ainsi qu’à Crystal qui a pris soin de continuer à être une vendeuse exceptionnelle bien qu’elle ait quitté SMGL.

Noël 2017

Toute l’équipe de l’APEL vous souhaite un Saint et Joyeux Noël    

Permettez-moi de partager avec vous un témoignage » intitulé, Noël : une nuit si particulière

« Cette nuit est riche en contrastes. Ténèbres et lumière cohabitent, semblent même s’affronter !

Ténèbres de la violence d’abord. Ce soir encore, partout dans le monde, tant d’innocents sont victimes de la folie des hommes. Ici même, les soldats en armes devant nos églises nous rappellent que nous sommes en guerre. Qui l’aurait imaginé il y a à peine dix ans ? Comment ne pas nous sentir plus proches des chrétiens persécutés qui, cette nuit encore, risquent vraiment leur vie ou leur liberté pour pratiquer leur foi, en Orient ou ailleurs ?

Le poids du deuil se fait également lourd car nos défunts nous manquent. Leur place vide sur le banc de l’église, à la table de fête, ravive en nous la douleur de la séparation. L’ombre de la maladie en inquiète beaucoup, sans oublier ceux qui – sur leur lit d’hôpital ou dans la rue – trouvent cette nuit si longue !

Les ténèbres ne sont pas qu’extérieures. Beaucoup connaissent l’épreuve du doute, les blessures de l’amour, la solitude ou les espoirs déçus, les soucis du travail, la précarité ou l’inquiétude pour l’avenir, les pardons si difficiles à donner, le dialogue compliqué à renouer, le temps qui manque pour l’essentiel, la fatigue ou la culpabilité, les séparations qu’on aurait voulu éviter, les conflits en famille… Nos cœurs sont partagés et inquiets, même si cette nuit nous essayons de le cacher.

Et pourtant… au cœur de ces ténèbres, si lourds soient-ils, vient briller une lumière. Pour en découvrir le secret, il faut entrer. Suivre ces chrétiens qui partout dans le monde, se rassemblent pour célébrer la Nativité. Avec eux, venir s’agenouiller quelques instants dans ces églises plus ou moins chauffées… devant l’Enfant.

Cette nuit-là, toutes les générations se retrouvent devant la crèche. Même les moins pratiquants sont là, pas seulement pour faire plaisir aux grands-parents ! Beaucoup pressentent qu’ils devaient tout simplement venir, qu’il « fallait être là » pour ne pas manquer « quelque chose ». Etonnante et mystérieuse attraction qu’exerce sur nous la crèche ! Chacun est venu s’approcher de la lumière qui en émane pour goûter et partager un peu de la joie paisible qu’on y trouve.

Pourtant, qui ne connaît pas par cœur cette histoire vieille de 2017 ans ? N’est-ce pas qu’un santon, une simple figurine ? Mais cet enfant déposé sur la paille porte un si grand mystère. L’air de rien, on s’arrête, on le regarde, on médite… Il fait de nous des contemplatifs, au moins pour un moment. Même les cœurs les plus blasés s’ouvrent. Le tête-à-tête devient cœur-à-cœur. Miracle de la crèche auprès de laquelle petits et puissants, riches et pauvres, jeunes et vieux semblent retrouver leur capacité d’émerveillement.

Dehors, la nuit est sombre. Dedans, la clarté nous attire. Pourquoi le temps d’une messe, d’une prière ou d’un silence, sommes-nous ramenés à l’essentiel ? Pourquoi cette nuit opère-t-elle une telle communion humaine et spirituelle ? La crèche ne laisse personne indifférent, pour peu qu’on accepte de fendre l’armure. Cet enfant nous étonne et nous questionne : « Pour toi, qui suis-je ? »… Il nous remet face à une question essentielle sur laquelle se fonde toute vie : il y a plus de 2000 ans, Dieu s’est-il vraiment fait l’un de nous ? Le Tout-Puissant s’est-il fait petit enfant ? Mystère inouï d’un Dieu capable de revêtir notre humanité si fragile et si blessée, sans rien perdre de sa divinité, pour l’assumer et la restaurer dans toute sa beauté. Si c’est vrai, alors l’histoire du monde en est bouleversée ! Alors plus rien ne sera comme avant car Dieu se fait petit enfant pour que l’homme redevienne grand !

Les ténèbres n’ont pas disparu le soir de Noël. Mais cette nuit-là a vu se lever une lumière devant laquelle ils ne peuvent désormais que reculer. Si Dieu est venu jusqu’à nous, alors le Mal a perdu. Il est vaincu par un Amour capable d’une audace inouïe : Dieu se fait enfant pour donner sa vie sur une croix 33 années plus tard. La joie de la crèche n’est pas insouciante ; elle est mêlée de gravité, car cet enfant sera demain le Crucifié puis le Ressuscité. La crèche nous dit déjà qu’Il ne nous a pas aimés à moitié. N’est-ce pas là la raison de cette joie mystérieuse en cette nuit, malgré tous nos soucis ? Chacun se comprend aimé, tel qu’il est.

Voilà le secret de la crèche qui, au fond, parle aux cœurs simples d’une chose très sérieuse : cet Enfant vient nous sauver de la désespérance. Les épreuves que chacun peut connaître, nos péchés et nos blessures, nos fragilités et nos limites, jusqu’à l’épreuve ultime de la mort, tout cela l’Enfant vient le porter, pour en être victorieux, et nous entraîner dans cette victoire. La crèche console ceux qui s’en approchent, non parce qu’elle nous ferait « oublier » les ténèbres, mais parce qu’au cœur de ces ténèbres, elle nous rappelle l’audace d’un Amour venu jusqu’à nous, d’un Dieu qui est pour toujours avec nous, pour que nous puissions un jour aller jusqu’à Lui. »

Abbé Pierre-Hervé Grosjean (Padreblog)

Collecte au profit de Saint-Vincent de Paul

Hier, lundi 13 novembre, grâce à votre générosité une quinzaine de sacs a été remise à l’association Saint-Vincent de Paul.

Toute la journée, SMGL ayant mis à disposition de grandes tables dans le hall du petit collège, vous êtes venus déposer des vêtements de saison pour enfants, adolescents ou pour femme ; celles-ci pourront même, en plus du strict nécessaire,  se voir offrir un chèche ou un sac ou un bijou fantaisie. Il est important également de faire plaisir………

Comme il est bon pour nous, APEL, de remplir la voiture de la responsable du centre, de tous ces sacs bien pleins ! 

François-Xavier Bellamy : conférence jeudi 16 avril – 20h30 – à Grand Lebrun !

« La culture joue t-elle un rôle dans la construction de la personne humaine ? Est-elle nécessaire ? Comment et par qui se transmet-elle, ou devrait-elle se transmettre ? En quoi Descartes, Rousseau, Bourdieu ont-ils une influence aujourd’hui sur le rapport du système éducatif à la culture et à la transmission ?… Autant de questions essentielles et actuelles auxquelles François-Xavier Bellamy apporte des réponses au cours de cette conférence passionnante.

FX Bellamy

François-Xavier Bellamy est né en 1985. Après des études littéraires, il s’oriente vers la philosophie. Il intègre l’Ecole Normale Supérieure en 2005, et est reçu à l’agrégation de philosophie en 2008. Après deux passages en cabinets ministériels, il quitte ses fonctions pour enseigner dans le secondaire. Ses premiers postes de professeur le conduisent dans plusieurs établissements de banlieue parisienne.

Il enseigne actuellement en classes préparatoires littéraires. Parallèlement, il est depuis 2008 maire adjoint (sans étiquette) à Versailles, chargé de la jeunesse, de l’enseignement secondaire et supérieur, et de l’emploi. Il est l’auteur de nombreuses publications dans la presse, et intervient régulièrement pour des conférences auprès de publics variés.

Il a créé en 2013 les Soirées de la Philo, un cycle de philosophie pour le grand public, à Paris. Il a publié en août dernier « Les Déshérités, ou l’urgence de transmettre », chez Plon. »

16 avril 2015
Journée des mamans d’une personne handicapée ou malade

BORDEAUX – jeudi 16 avril – 9h à 18h
Salle paroissiale – 22 avenue de Mirande -33200 Bordeaux

 

Aubes nouvelles… pour les Petits Chanteurs de Bordeaux
Atelier confection, volontaires bienvenu(e)s

PETITS CHANTEURS DE BXTous les (grands-) parents volontaires êtes conviés à  un atelier de confection d’aubes neuves pour les Petits Chanteurs de Bordeaux. Mme Véronique Dousseau, couturière expérimentée,  accompagnera les débutantes. 

Le choeur accueille de nombreuses jeunes recrues cette année, nécessitant des aubes de petite taille. Les responsables disposent déjà des patrons et ont acheté du tissu à moindre prix. 

  • Intéressé/e ?
    • Contactez  Ghislain de Candolle 
    • Ou appelez les responsables du projet : 06-79- 76-93-94 / 06-63-19-58-58   

En savoir plus sur les Petits Chanteurs de Bordeaux, manécanterie d’environ 70 jeunes hommes créée à Grand Lebrun et qui recrute aujourd’hui dans toute la ville, adossée à un choeur de filles.

 

8 décembre 2014
120 ans connectés !

Des souvenirs du 120ème anniversaire de Sainte Marie Grand Lebrun sur les ondes et sur la toile ! *

8-decemebre-2

* Cliquez sur les articles pour être dirigé/e sur le site correspondant en lien. L’APEL remercie les auteurs des ces sites : si vous êtes l’un d’entre eux et que vous ne souhaitez pas de lien depuis cette page, merci de nous  en informer, nous nous empresserons de faire le nécessaire … 

Des nouvelles de l’OCH : Office Chrétien des personnes handicapées

« Nous sommes heureux de voir que les liens tissés lors des précédentes journées pour les frères et sœurs organisées à Bordeaux dans votre établissement, se maintiennent » nous transmet  l’OCH (Office Chrétien des Personnes Handicapées) par le biais de son service communication (Marie-Laure Bouchard).

Sainte Marie – Grand Lebrun avait en effet accueilli la 17ème journée des frères et sœurs d’une personne malade ou avec handicap, organisée par l’OCH le 5 février 2012.

L’OCH nous prie d’attirer votre attention sur deux événements organisés prochainement à l’intention des personnes concernées :

 

Affiche