Message du Président National de l’APEL

« Bonjour à tous,
Nous sommes dans la fin de cette seconde semaine de confinement. C’est une situation difficile, mais progressivement un rythme de vie, des routines, se mettent en place plus ou moins facilement dans nos foyers…
Rappelons-nous que cette crise est d’abord sanitaire et que ce confinement en est une conséquence.
Je voudrais que nous relativisions, tout ce que vous faites est forcément bien, même si vous avez l’impression que c’est imparfait.
Je voudrais vous inviter à lâcher prise, pas dans le sens de tout abandonner, mais en se concentrant sur ce qui est essentiel dans un temps où il faut gérer télétravail pour certains, arrêt ou continuation de l’activité plus les enfants à la maison. Il me semble que prendre du temps avec ses enfants, de jouer, de cuisiner, de faire du sport ensemble, de faire une pause culturelle en découvrant un musée virtuel, par exemple, est fondamental.
Cela contribue aussi à la continuité pédagogique, qui n’est pas que scolaire, mais qui comprend tout ce qui fait grandir le jeune dans toutes ses dimensions car rappelons-nous que nous sommes les premiers éducateurs de nos enfants.
Je voudrais revenir sur cette continuité pédagogique et remercier les enseignants pour l’investissement important qu’ils ont fait depuis 15 jours. Le démarrage a été difficile avec pas mal de soucis techniques à un moment où les réseaux sont très sollicités. J’ai vu des capsules vidéo super drôles et je découvre certains sous un jour nouveau.
Mais je voulais aussi vous inviter, chers parents, à ne pas stresser vous-mêmes et à rassurer vos enfants. Ce travail se doit d’être fait du mieux possible, mais personne ne vous en voudra si l’imprimante est HS, si la connexion réseau est morte et s’il y a un peu de retard de pris. Il y des choses plus importantes actuellement que quelques chapitres manquants. Et rappelons-nous que nous ne sommes pas des enseignants mais des parents, mais aussi que l’objectif n’est pas que les jeunes soient pénalisés par le contexte actuel.
Je le redis aussi aux plus grands qui vont passer bac et brevet des collèges. La situation que nous vivons est exceptionnelle et sera prise en compte dans les examens. D’ailleurs, je peux vous dire que des solutions alternatives sont à l’étude si le confinement devait durer longtemps.
Alors je vous invite à rester zen, mais aussi à prendre du temps pour faire des choses différentes, à rester en contact avec ceux qui vous sont chers, à être solidaires avec ceux qui sont isolés dans votre voisinage. Je vous invite aussi à la compassion vis-à-vis des malades et à la gratitude envers les soignants.
Mais je vous invite aussi à ne pas oublier de rire car nous en avons besoin.
Vous pouvez compter sur l’Apel pour vous accompagner pendant la durée de cette crise, tant part notre site web, que par notre plateforme Apel Service ou par l’aide de toutes nos équipes à travers le pays.
Prenez bien soin de vous et de vos proches. »
Gilles DEMARQUET
Président national de l’Apel

Situation Exceptionnelle

L’Enseignement catholique de Gironde a, ce matin, organisé une réunion exceptionnelle avec plusieurs intervenants dont l’Apel pour faire suite à l’annonce de fermetures des établissements scolaires à compter de lundi prochain.
Il est important de se soucier du suivi de scolarité de nos enfants ; nous avons tous initié une réflexion qui devrait amener à des propositions concrètes très rapidement et ce, établissement par établissement.
Soyez assurés que l’Apel de Gironde accompagnera chacun dans cette démarche !
En outre, nous vous transmettrons toute information qui pourrait vous être utile. A commencer par les communications émanant de l’Apel nationale.
Nous sommes et restons à votre disposition, œuvrant pour vous quotidiennement.
Nathalie Macaigne